Étiquettes

,

Le matin, en semaine, le levé est souvent difficile. A 6h00,la radio se met en marche. En général, je l’éteins. D’autres fois, je la laisse diffuser la musique et les chroniques. Souvent, je ne l’entends pas! C’est alors qu’à 6h30, le réveil fou sonne! Aie! aie! Aie!
Finalement, je m’extirpe du lit pour faire ma salutation au soleil et me doucher. Impératif avant de gérer le p’tit déj’ et le loupiot qui va avec.
Hop! hop! hop! nous nous préparons pour partir à l’école. Puis, j’enfourche mon Jolly Jumper et vais au boulot.
Au fil des jours, je croise souvent les mêmes personnes. Une dame en vélo au visage dur. Oups! Une maman qui revient de l’école, nous échangeons un sourire depuis quelques mois maintenant. Nous ne nous connaissons pas mais le fait de se voir 5 matins par semaine à tisser un lien discret entre nous. Très fin, mais très joli. Il tient sur un sourire qui se dessine sur nos lèvres. Et même avec des inconnus, lorsque je traverse le parc, nous échangeons un sourire. Un sourire pour encourager la runneuse. Un sourire à la dame qui sort son chien.

Un sourire, le sourire. Le pouvoir du sourire….
Et bien, j’y crois vraiment depuis deux jours.
Hier, en quatrième vitesse, je prends la rue qui longe le chemin de fer. Et je croise la dame en vélo (Celle dont je parle plus haut… Oui, celle qui a un visage sérieux!).
Automatiquement, je souris. Et bien là, elle me répond. Du moins je crois apercevoir ses lèvres se relevaient en un semblant de sourire. Ok, ma description est bizarre, mais en vélo, on pense voir des choses parfois qui en fait non pas lieu d’être.
Donc je suis surprise. Un court instant je me demande si j’ai bien vu ce que j’ai cru voir. Et je pense vite à autre chose.
Ce matin, je file en troisième vitesse cette fois. Je prends la piste cyclable. Je me sers à droite, et je vois au loin la dame en vélo. Je la croise, je souris. Et là…. elle me fait un signe de tête et un grand, un vrai, un magnifique sourire.
IN-CRO-YA-BLE! IN-CRE-DI-BLE (avec l’accent anglais, c’est mieux! ;-))
Mazette! J’en suis restée baba! Et bizarrement, cela m’a fait plaisir. Mais pourquoi? Je ne la connais pas cette dame mais elle m’a souri.
Et c’est chouette!

Un sourire ne coute rien! C’est gratuit! Et quand on vous le rend, cela fait un bien fou!
Pensez au sourire de la cycliste… Il est magique!
🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂